Historique

 

En 1994, le torrent de la Banquière déborde, tout comme le Var. A Levens, à Tourrette-Levens et surtout à Saint-André de la Roche, en aval, les dégâts sont importants. C’est un électrochoc. On s’avise que l’eau ne connaît pas les frontières communales et que pour prévenir les risques d’inondation, il faut impérativement réguler le cours du torrent de sa source jusqu’à son confluent avec le Paillon. Ainsi prend naissance le SIVOM Val de Banquière, qui regroupe les  quatre communes précitées plus Falicon et Duranus.

Au fil des ans, le SIVOM s’intéresse à de nouveaux domaines et intéresse de nouvelles communes. A côté des questions environnementales, la petite enfance et la jeunesse deviennent ses grands chevaux de bataille. Grâce au partenariat que le Sivom engage avec la CAF des Alpes-Maritimes, la première crèche intercommunale s’ouvre à Saint-André de la Roche en 2000.

Colomars, Aspremont et Castagniers rejoignent le SIVOM Val de Banquière en 2000, La Roquette sur Var, Saint-Martin-du-Var et Saint-Blaise en 2001. Le nombre de crèches intercommunales monte alors en flèche (+ 4 nouveaux établissements)
En 2005, c'est La Trinité qui rejoint les onze autres communes car la structure intercommunale lui semble idéale pour porter son projet de crèche multi-accueil  ; elle délègue en même temps au SIVOM Val de Banquière la gestion de la halte-garderie et de la crèche familiale , portant à six le nombre de crèches intercommunales. De plus, un établissement multi accueil est en construction à Tourrette-Levens et ouvrira ses portes à l'automne 2012.

Côté jeunesse, le SIVOM passe maître dans l’organisation de séjours pour les 12-17ans et la gestion de structures pour les ados, il gère actuellement quatre accueils de loisirs 3-11 ans et six accueils 11-18 ans. Son service jeunesse organise également des minis séjours et des accueils périscolaires.

En 2002, le Sivom Val de Banquière créé à Saint-André de la Roche la Maison des Services Publics du Val de Banquière. Cet établissement a été repris par le Conseil général en 2008 et s'appelle aujourd'hui Maison du Département.
Le service social du SIVoM gère aujourd'hui diverses prestations, ateliers, rencontres santé et permanences administratives destinées au personnes agées et dépendantes.

En l’espace d’une dizaine d’années, le SIVOM a acquis un véritable savoir-faire en matière de travaux. En tant que maître d’ouvrage délégué, il réalise pour le compte des communes adhérentes des opérations aussi variées que la construction d’une école ou l’aménagement d’une place de village. Du clé en main, puisqu’il s’occupe de tout, de la recherche de subventions jusqu’à la réception des travaux.

Enfin en juin 2011, le SIVoM Val de Banquière s'est doté d'une nouvelle compétence : l'organisation d'activités sportives à destination de tous les publics.

Aujourd'hui, le SIVOM Val de Banquière concerne 12 communes et plus de 38 000 habitants.

 

Qu'est-ce-qu'un SIVOM  ?

Un SIVOM est un établissement public de coopération intercommunale (EPCI).
Le sigle signifie « Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple » . Le SIVOM se distingue donc du SIVU, « syndicat intercommunal à vocation unique » par la diversité de ses domaines de compétence.

C’est la difficulté, voire l’impossibilité, d’assurer certaines missions dans le cadre des frontières communales qui pousse les communes à s’associer.
La France compte en effet 36 000 communes, dont 15 000 (la moitié !) ont moins de 400 habitants. Comment pourraient-elles, financièrement et même matériellement, organiser seules les transports scolaires, l’accueil de la petite enfance, les services d’aide à domicile, le ramassage des ordures ménagères ou la collecte des eaux usées ?

Dans la batterie des EPCI (communautés urbaines, d’agglomération, ou de communes, SIVU, syndicats mixtes …), les SIVOMs représentent une formule de coopération intercommunale particulièrement souple : les communes ne sont pas liées par une fiscalité trop contraignante et  peuvent souvent choisir une adhésion «  à la carte », c’est-à-dire opter pour les seules compétences du SIVOM qui les intéressent.